Pochette de Baphomet
Norma Loy
Baphomet

ltd CD

Site du groupe

Partager

Après le retour grisant "UnReal" en 2009 (ainsi que les belles rééditions de "Rewind" et "Rebirth), Norma Loy n'avait plus donné signe de vie. Et si Usher a été particulièrement productif avec Black Egg, rien ne laissait présager la parution de ce "Baphomet". Tout commence sous des dehors esthétiques d'un artwork au classicisme "dark" inhabituel pour Norma Loy, noir profond de bout en bout, tout en élégance. La musique quant à elle est aussi à l'avenant, enserrée dans une production beaucoup plus électronique que par le passé, difficile de ne pas y voir la trace des expériences sonores du projet Black Egg. Si l'ensemble éclipse souvent les fragments rock et psyché, l'hypnotisme hérité de Suicide rode tout au long de l'album et les thèmes et citations Altamont, Blue Moon... exposent toujours les obsessions originelles du groupe. L'écoute est une plongée rude mais pourtant cotonneuse, portée par les pulsations douces et rongées de Strange Summer à la beauté élégiaque presque coilesque, les sens capturés par les mots si forts et si simples de Je Me Rappelle (A. Vega), Les Fleurs ou 13 Novembre. Langue maternelle qui tangue et se fait faisceau poétique à la beauté nue. Norma Loy est entré dans une nouvelle ère qui transmute ses racines coldwave, rituelles et lysergiques. Autre et pourtant infiniment lié à sa propre histoire, "Baphomet" palpite tout au long des plages, initiatique kundalini, obsessionnel témoin du chaos présent.          


seidhr

mercredi 9 novembre 2016