Pochette de Montagne Rouge
Montagne Rouge
Montagne Rouge

autoproduction /
CD

Site du groupe

Partager

Premier album du quatuor nantais après quelques productions digitales, ce disque s'inscrit instantanément dans une veine post-punk furieuse et enlevée. Sobre artwork noir souligné de rouge, référence aux couleurs fétiches d'Interpol (?), exercice musical maitrisé de bout en bout, de la basse cold au chant froid et distant, en passant par des assauts de synthés parfois aussi étranges que ceux des Stranglers, l'album ne relâche jamais la pression sur l'auditeur. L'énergie omniprésente pourrait rapprocher Montagne Rouge de la mouvance néo post-punk actuelle: Belgrado, Rule Of Thirds, Malaïse ou Kalte Lust, même si leur son moins tribal et punk est nettement plus coldwave et léché. Black Wave qui ouvre l'album et Germinal II qui le clot sont les preuves cinglantes de l'incandescence vitale de leur musique. Une urgence qui attise les nerfs avec une précision fatale!   


silver edward

mercredi 9 novembre 2016