Revenus en grande forme avec un album qui porte bien son nom « Elegance Never Dies », les frères Lomprez, désormais assistés sur scène par Gregg Anthe (Morthem Vlade Art, In Broken English, HNN), ont entamé une tournée qui par chance fera étape en Normandie, au Big Band Café (Hérouville St-Clair). Leur new-wave à dominante synthétique n’a pas perdu son charme et les standards La Fête Triste, Il Se Noie, Djakarta ou le culte The Last Song (ndlr: qui clôt chacune des prestations des Cherbourg City Rockers) continuent à enchanter les amateurs originels comme les férus de musiques plus électroniques. Le nouvel album dans la lignée des grands disques du groupe, poursuit la trajectoire exigeante qui les porte depuis leur retour avec « Happy Mystery Child » et « Black Label » tout en témoignant d’un retour au son des origines.

Souvent cités comme référence tant par les amateurs de sons froids que par ceux qui vibrent aux sons synthétiques et plus dansants, Trisomie 21 reste à part avec son univers souvent mélancolique c’est d’ailleurs dans le cadre de la programmation du festival artistique multidipliscinaire Interstice 2018, 13ème rencontre des Inclassables que cette soirée à lieu.

Au programme de ce samedi 5 mai: les caennais de Veik en prélude au concert de Trisomie 21, ainsi qu’un mix proposé par l’association Substance (Fred H. et David Shaw).

Renseignements et réservations:

TRISOMIE 21 – VEIK – FRED H – DAVID SHAW

 


Laisser un commentaire