Formation occulte pratiquant avec art un énigmatisme manifeste, MOON LAY HIDDEN BENEATH A CLOUD n’a fort heureusement pas cette seule particularité; l’ensemble suisse-autrichien construit en effet l’une des musiques les plus étrange et envoûtante de cette fin de siècle. La structure bicéphale composée de Alzbeth au chant et Albin Julius aux instruments et sons propose avec régularité des albums qui n’ont de cesse de repousser les limites d’un univers personnel au demeurant toujours reconnaissable: un entrelac de voix féminines tour à tour sataniques et paradisiaques psalmodiant avec véhémence sur des strates sonores marécageuses et mélismatiques. Les boucles sonores samplées confèrent à leur musique dark-apocalyptique un aspect industriel « old school », aujourd’hui délaissé par des groupes comme DEATH IN JUNE ou SOL INVICTUS qui lui préfèrent les sonorités acoustiques.


0 commentaire

Laisser un commentaire