Venu

d’Irlande, tels Sheridan Le Fanu, Charles Robert Mathurin ou Lord Dunsany

(dont on vient d’éditer « Le livre des Merveilles »

aux éditions TERRE DE BRUME), l’écrivain Bram Stoker a acquis

année après année une réputation qui dépasse

largement le cadre étroit ordinairement consenti aux auteurs fantastiques,

frénétiques ou gothiques. Même si cette aura doit plus à

un livre (« Dracula ») qu’à l’ensemble

de son oeuvre, « L’invité de Dracula »,

« La Dame au linceul », « Le repaire du ver

blanc », « Le joyau aux sept étoiles »

ou « Au-delà du crépuscule » sont autant

de recueils qui rétablissent, à mesure qu’ils sont publiés

et découverts par de nouvelles générations de lecteurs,

une image beaucoup plus précise et réaliste de ce que fut Bram

Stoker : un maître du suspense, du mystère et de l’ésotérisme,

mais aussi et surtout un incontestable esprit libre au sein de la très

puritaine Irlande du XIXème siècle. Alors

que l’éditeur José Corti s’apprête à

faire paraître la première traduction française intégrale

du mythique recueil « Au-delà du crépuscule »,

il est plus que jamais temps pour le lecteur de découvrir d’autres

frissons que ceux dispensés par « Dracula ». Bram

Stoker déployant ses talents littéraires avec beaucoup plus d’intensité dans ses textes courts (nouvelles ou récits),

sa fascination pour des paysages oppressants, lointains souvenirs des landes

brumeuses et tentaculaires de son enfance irlandaise, venant nourrir sa science

du suspense. Malgré quelques lourdeurs psychologiques, sa plume est vive

et son style ne s’enlise pas dans les excès de la littérature

décadente. Sa modernité réside peut-être dans cette

sobriété stylistique, même si pour beaucoup, ce sont ses

thèmes favoris entre occultisme, légendes et mythes qui engendrent

un envoûtement qui ne cesse de se propager au sein des hordes livides

des lecteurs.

Bibliographie

sélective en langue française :

« Au-delà

du crépuscule », recueil de nouvelles à paraître

courant 98: éditions José Corti.

« Dracula »,

multiples éditions : Marabout, Presses-pocket, Babel-Actes sud…

« Récits

gothiques », contenant « Le repaire du ver blanc»,

« Le joyau des sept étoiles »… : éditions

Fleuve noir.

« La

Dame au linceul », éditions Babel-Actes sud.

« L’invité

de Dracula », recueil de nouvelles : éditions 10/18.

« La

palissade rouge », nouvelles, textes inédits et

appareil

biographique et bibliographique complet très informatif, éditions

Florent-Massot.

Catégories : Livres & BD

Laisser un commentaire