Groupe : 48 Cameras
Album : B-Sides are for lovers
Date : 2010-01-27
Label : Infrastition
Distributeur :
Format : CD
Durée :

Rares sont les albums de cette trempe, souvent cité, rarement entendu ce premier disque des très arty 48 Cameras procure des émotions que seuls quelques autres dandys du rock froid et expérimental surent provoquer en leur temps. Si Tuxedomoon est l’écho incontournable de ces titres entre coldwave et arty-rock, la noirceur inquiétante du chant évoque également Genesis P-Orridge (Throbbing Gristle).

Peut-être plus encore que l’album produit par Les Disques Du Soleil Et De L’Acier en 1994 « Easter, november & a year », ces compositions possèdent une présence étrange, entre crépuscule urbain marécageux et raffinement froid.

Au final une exceptionnelle réédition d’un album culte de 1985, « B-Sides are for lovers » est ici accompagné de deux titres de la même période: « She didn’t like the rose » et « Shrine ». 

Catégories : Chroniques

Laisser un commentaire