Groupe : Dark Sanctuary
Album : De lumière et d’obscurité
Date : 2001-08-01
Label : Wounded Love Records
Distributeur :
Format : CD
Durée :

Après
un mini-album et un album prodiguant une musique dark-symphonique dans la lignée
d’ARCANA ou DEAD CAN DANCE, la formation française DARK SANCTUARY
dispense une nouvelle fois sa musique hiératique et monumentale dominée
par des voix féminines diaphanes, soutenue par des chœurs endeuillés.
Après l’excellence de « ROYAUME MELANCOLIQUE »,
force est de constater la qualité du nouvel album, toujours plus mélancolique,
litanique et froid. Seule réserve, alors que DARK SANCTUARY maîtrise
de mieux en mieux l’exercice, une propension au sérieux qui entraîne
parfois la musique à n’être qu’une forme figée
et monolithique vidée de toute substance, voire une stricte beauté
formelle. Ultime hommage ou outrage, une reprise de Summoning of the muse
de DEAD CAN DANCE vient clore l’album ; éternel tribut aux
fondateurs d’un genre qui se perd parfois dans de pâles imitations,
DARK SANCTUARY évite remarquablement l’écueil du mimétisme
et confirme sa ferveur quelque peu liturgique.


0 commentaire

Laisser un commentaire