Groupe : Rapture, The
Album : Out of the races and onto the tracks
Date : 2004-01-01
Label : Sub Pop
Distributeur :
Format : Vinyl-EP
Durée :

Petit retour en arrière sur le mini album de THE RAPTURE paru sur SUB
POP en 2001, avec le recul qu’offre la parution d’“ECHOES”, nos
interrogations trouvent quelques réponses. En six titres, THE RAPTURE
proposait un éventail typiquement début années quatre-vingts
entre post-punk, cold-funk et new-wave; P.I.L., THE CURE, vieux SONIC YOUTH,
GANG OF FOUR, voire SHRIEKBACK, AU PAIRS, CLOCK DVA ou A CERTAIN RATIO cohabitant
sans vergogne. La rage de ce premier album réussissait à transcender
les références et à offrir autre chose, une musique sauvage
et bancale, arrogante et efficace. Depuis, “ECHOES” a balayé
bien des espoirs, l’iconoclasme est devenu un système, la folie est morte
et THE RAPTURE est devenu une incarnation valable de révélation
“Inrocks-Le Monde-Télérama” alors que sa musique ressemble
à un vieil élastique machouillé: sans ressort, sans saveur,
entre fête foraine et rétro-disco: “Trop de couleur distrait
le spectateur” dixit Tati cité par les Inrockuptibles pendant les
années bimestriel.

Pour
les curieux “OUT OF THE RACES AND ONTO THE TRACKS” reste quant à
lui un bel exemple de néo 80’s.

Catégories : Chroniques

0 commentaire

Laisser un commentaire