Groupe : Trouble Fait’
Album : Comet Camden
Date : 2010-02-28
Label : Rumors it way
Distributeur :
Format : CD
Durée :

Musique des années grises, des années froides, musique mouvante, rampante enveloppée de brume et de velours.

Dans les entrailles, le Cure qui caresse l’épiderme et pose des baisers de givre sur les tempes.

Au coeur de la musique, le minimalisme d’une coldwave hors du temps, d’un chant qui mêle le timbre écorché de Martyn Bates (Eyeless In Gaza de la première période) et une scansion plus batcave à la tension post-punk; des rythmiques assaillies par des guitares ensorcelantes convoquant par échos le lyrisme si sauvage de UK Decay.

De bout en bout « Comet Camden » diffuse un univers puissant, à la croisée de la coldwave typiquement française (Wallenberg, Cyan-Hide…) et des racines anglo-saxonnes des early 80’s.
Alternant mélancolie ondulante et assauts plus death-rock comme sur le fougueux « Thunderstorm » avec son refrain à la Christian Death et sa rythmique robotique, Trouble Fait’ incarne avec une insolente aisance l’héritage de la vague froide.

Une esthétique « underground », tant pour la pochette que pour la production (un son assez réverbéré typique), ajoutent encore de la saveur à cet album, hautement recommandé.

Catégories : Chroniques

0 commentaire

Laisser un commentaire