Groupe : Modern English
Album : Soundtrack
Date : 2011-02-15
Label : Darla Rds
Distributeur :
Format : CD
Durée :

Après avoir été l’un des groupes les plus originaux et obliquement pop de 4AD au débuts des années 80, Modern English est parti en quête de gloire aux Etats-Unis, s’en sont suivis des albums en demi-teinte à la production plus lisse (malgré des titres potentiellement intéressants).

En 1996, un disque passé relativement inaperçu en Europe, « Everything’s Mad » offrait une musique indie-pop débarrassée des scories de la musique commerciale. Retour hélas resté lettre morte pour la majorité des amoureux du groupe.

« Soundtrack » devrait logiquement échapper à ce sort et retrouver un écho à la fois chez les anciens et les nouveaux défricheurs de la musique des anglais. Produit par Hugh Jones (cf: le producteur de leur chef d’oeuvre « After The Snow »), présenté avec un artwork de Vaughan Oliver, l’album est d’ores et déjà né sous de bons auspices .

A dominante mid-tempo et relativement mélancolique, le disque offre une musique indie-pop subtile mais toujours étrangement sage. Principale réserve qui, si elle tempère l’adhésion, ne peut réduire l’album à un aspect anecdotique. Plus les écoutes se répètent, plus le charme opère, tout d’abord par la voix lumineuse de Robbie Grey, intacte et fragile, rejoint par un Stephen Walker (passé des claviers à la guitare).

D’apparence classique, « Soundtrack » à la manière d’un Moose ou d’un Elbow, distille un charme secret, auquel il ne manque que la tension et les dérapages pour renouer avec l’esprit originel de Modern English.

Un bien beau retour discographique! 

Catégories : Chroniques

Laisser un commentaire