Groupe : Minh May
Album : Hunt Your Own
Date : 2012-06-21
Label : autoproduction
Distributeur :
Format : CD
Durée :

Après une démo et un fringant mini-album, le duo cherbourgeois, devenu trio avec l’arrivée de Josselin Liot (ex Vive Le Rouge) poursuit son parcours avec brio sur ce premier véritable album « Hunt Your Own… ».

Après une intro émotionnelle et captivante (I’d Like), le fougueux classique « A Complex Machine » emporte dans son torrent electro-rock. Tout au long de l’album cette hybridation entre machines et guitares est d’une éclatante vitalité. On retrouve l’alternance entre rage et allégresse qui nourrit les concerts du groupe, presque épique parfois, la voix sur « No One Protests » évoquant étrangement Ian Astbury (The Cult), souvent évocateur d’une adolescence synthétique joueuse et quasi Pitchforkienne sur « I’m Alive », frondeur et pop-industriel à d’autres moments, Minh May étend son univers sonore jusqu’à proposer une ballade mélancolique « Lucha Sola » ou un oriental et tribal « Without » d’un souffle combatif à la Young Gods. Une richesse qui est à l’image du groupe, de ses influences, de sa passion pour la musique; un disque lumineux mais lucide, idéalement contemporain.    

Catégories : Chroniques

0 commentaire

Laisser un commentaire